OAM

Des danseurs lors d’une soirée improvisoire « Rien de prévu! »

 » L’OAM est une activité créative qui met en jeu notre intuition et notre capacité d’aller au-delà du visible en nous rapprochant du noyau signifiant du mouvement. »[1]

L’OAM découle du croisement entre deux approches existantes, l’analyse du mouvement selon Laban (LMA) et l’Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé (AFCMD). Elle accorde une attention particulière aux activités d’observation qui sous-tendent toute analyse du mouvement et met en évidence l’imbrication entre les dimensions fonctionnelles et expressives du mouvement.

Ce croisement a permis d’identifier d’une part, les processus sous-jacents à l’activité d’observation-analyse du mouvement en passant par l’épistémologie de l’« analyse d’activité », et d’autre part, de proposer une nouvelle conceptualisation transversale.

L’OAM est issue d’un projet de recherche mené auprès de spécialistes.


[1] Dussault, G. (2020). Rendre compte d’une expérience qui va au-delà des mots: l’observation-analyse du mouvement. Dans J. Bienaise, N. Harbonnier & K. Montaignac (Éds.), Tribunes sur la danse (pp. 199-215).