Geneviève Dussault

Geneviève Dussault a étudié la musique ainsi que différentes techniques de danse (classique, baroque, renaissance, indienne et contemporaine). Détentrice d’une maîtrise en danse de l’Université York de Toronto (1991) elle est aussi spécialiste en analyse du mouvement, diplômée du Laban/ Bartenieff Institute of Movement Studies(1996).

Chargée de cours au département de danse de l’UQAM depuis 1984 et au département de kinanthropologie entre 1999 et 2009, elle se distingue par sa polyvalence et ses compétences couvrant plusieurs domaines, dont l’analyse du mouvement, la rythmique, la didactique, les danses d’époque, l’histoire et l’anthropologie. Son implication et son engagement ont été soulignés par un prix d’excellence en enseignement dans la catégorie chargée de cours de l’UQAM en 2016.

Entre 1983 et 2004, en tant que chorégraphe et interprète elle a œuvré pour la scène et le cinéma en danse baroque et contemporaine, et s’est produite au Canada et en Europe grâce à l’appui du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Depuis 2013, elle pratique le mouvement authentique et participe comme interprète aux projets chorégraphiques de Sarah Dell’Ava présentés à Tangente : Oriri (2013); Ori (2017);

et O, prévu pour 2021. Depuis plusieurs années, elle chante aussi avec le Chœur du Plateau, ensemble vocal sous la direction de Roseline Blain ayant remporté la 2e place au Concours national des chœurs amateurs du Canada en 2017.

En 2016, elle rédige deux Themas sur la danse au Québec pour le site français Numéridanse:
https://www.numeridanse.tv/themas/parcours/la-danse-au-quebec-identites-multiples
https://www.numeridanse.tv/themas/parcours/la-danse-au-quebec-les-corps-deraisonnables

Depuis 2011, en collaboration avec la professeure Nicole Harbonnier, elle participe à des projets de recherche sur la complémentarité entre l’analyse du mouvement Laban (LMA) et l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé (AFCMD) selon la perspective proposée par Hubert Godard. Ces projets sont subventionnés par le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada [CRSH : « Développement savoir (2013-2016) et « Savoir (2019-2024)]. Leurs travaux de recherche ont mené à une une nouvelle schématisation conceptuelle de l’observation-analyse du mouvement (OAM).

Les publications récentes de Geneviève Dussault comportent plusieurs articles sur l’observation-analyse du mouvement en collaboration avec Nicole Harbonnier et Catherine Ferri.